• Dears



    COMéDIE ; ESPACE & SCI-FICTION ; ECCHI
    Année de production : 2004

    SYNOPSIS
    Le monde découvre l'existence d'extraterrestres malgré lui : en effet, un beau jour, un énorme vaisseau spatial s'écrase sur Terre. À son bord, on découvre plus d'une centaine d'extraterrestres qui sont en réalité (ou plutôt officiellement) des esclaves qui devaient être livrés à leurs maîtres. Le Japon les accueille les bras ouverts et leur propose même la citoyenneté afin de les aider à s'intégrer. Étant dans l'impossibilité de retourner sur la planète, ces visiteurs de l'espace, que les humains appelleront DearS pour signifier leur lien d'amitié avec eux, vont donc apprendre à vivre comme leurs hôtes, avec leurs us et coutumes, leurs mœurs et en parlant leur langue.
    Un an après, l'intégration des DearS semble se dérouler comme il faut. Mais ces derniers fascinent toujours autant les humains. Aussi, quand des élèves de lycée apprennent qu'une DearS va faire partie de leur classe, tout le monde est enthousiaste sauf Ikuhara Takeya. Ce garçon se méfie des DearS et il préfère les éviter plus qu'autre chose. Malheureusement pour lui, il retrouve abandonné le corps de l'une d'elles et l'amène dans sa chambre pour la nourrir comme il peut.
    Son nom est Ren et contrairement aux autres, elle ne parle pas le japonais. Elle considère Takeya comme son maître, ce qui va obliger ce dernier à s'en occuper. Toutefois, il semblerait que certaines personnes s'intéressent de près à elle pour certaines raisons...

    SOURCE : ANIMEKA

    EPISODES


    ORIGINAL SOUNDTRACK

    DearS - Original Soundtrack


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    phamtom Profil de phamtom
    Dimanche 9 Janvier 2011 à 19:39
    2
    SonnyNath
    Mercredi 18 Mai 2011 à 19:01

    Il y a un problème de vidéo ici. J'ai vérifié le 1 seulement mais peut-être qu'il y en a d'autre.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :